enercon corona, plasma, flame surface treating systems

Fondamentaux sur le traitement

Le traitement couronne augmente l’énergie de surface des films plastiques, feuilles, papier et objets en polymère afin d’améliorer la mouillabilité et l’adhérence des encres, revêtements et adhésifs.

Le traitement est plus performant lorsqu’un substrat est traité au moment de l’extrusion et en ligne avant d’être converti.

Le traitement couronne améliore la qualité et la productivité grâce à une meilleure qualité d’impression, une plus grande vitesse des presses et moins de déchets.

Pourquoi en ai-je besoin ?

Les films et objets en polymère présentent des surfaces chimiquement inertes et non poreuses avec une faible tension des surfaces ce qui les rend non réceptives au collage des substrats, encres d’impression, revêtements et adhésifs.

Les films prétraités, c’est à dire les films dont la surface à été traitée au moment de leur production, présentent une énergie de surface plus importante qui est cruciale pour fabriquer des produits imprimés, enduits ou stratifiés.

Le film qui n’est pas traité au moment de sa production n’acceptera pas bien l’impression, le revêtement ou la stratification. L’inverse n’est pas toujours vrai. Même si le film est traité au moment le la production, il n’est pas toujours garanti que l’impression, le revêtement ou la stratification pourra aisément se faire ultérieurement.

Chaque type de film présente une énergie de surface inhérente (dyne/cm) que l’on peut accroître au moyen du traitement couronne au moment de la production. Ce niveau de traitement diminue dans le temps. Donc, un film qui peut être facilement imprimé et enduit immédiatement après sa production peut, en quelques jours ou semaines, perdre suffisamment d’énergie de surface pour ne plus pouvoir être ni imprimé ni enduit.

Puisqu’il est impossible de garantir que le film que vous recevrez sera converti dans le temps requis, le retraitement en ligne est souvent indispensable. Remarquez bien que traiter en ligne ne peut remplacer le premier traitement au moment de la production. En fait de nombreux films, particulièrement les polyoléfines (Polyéthylène et Polypropylène), ne peuvent pratiquement pas être traités quand ils sont préparés après la production.

Pour vous assurer d’une qualité constante, utilisez des films qui ont été traités au moment de la production, puis retraités en ligne. Afin de fabriquer un produit qui soit d’une qualité acceptable pour le transformateur et le client, le substrat doit être à deux reprises traité couronne :

  1. Au moment de la production.
  2. Avant la conversion.

Comment fonctionne le traitement de surface ?

Le traitement couronne a pour but d’augmenter l’énergie en surface des films plastiques, feuilles et papier afin de permettre une meilleure mouillabilité et l’adhérence des encres, revêtements et adhésifs. Le résultat est que les matériaux traités présenteront une qualité améliorée d’impression et de revêtement et une résistance de la stratification plus importante.

Un système de traitement couronne est constitué de deux composants majeurs : l’alimentation et la station de traitement.

L’alimentation électrique se fait à partir du secteur en 50/60 Hz, elle est convertie en monophasé à haute fréquence (fréquence nominale de 10 à 30 kHz) et est transmise à la station de traitement.

La station de traitement applique cette énergie à la surface du matériau à travers un entrefer, via une paire d'électrodes à fort potentiel, le rouleau supportant le matériau se trouvant au potentiel de la terre. Seul le côté du matériau faisant face à l'électrode à fort potentiel doit montrer une augmentation de la tension de surface. (Si le traitement est appliqué de l’autre côté du matériau il s’agit alors d’un traitement du revers).

Sous sa forme la plus simple le système de traitement peut être décrit comme un condensateur. On applique la tension sur la plaque supérieure qui, dans le cas du système de traitement couronne, serait l’électrode. La partie diélectrique du condensateur serait faite d'un type de revêtement de rouleau, d’air et d’un substrat dans le dispositif de traitement couronne.  

Le dernier composant ou la plaque du bas, prend la forme d’un rouleau électriquement mis à la terre. Dans le système de traitement couronne, la montée de la tension ionise l’air dans l’entrefer, créant une couronne qui fait monter la tension de surface du substrat passant par-dessus le rouleau mis à la terre.